Passion, quand tu nous tiens

Lorsqu’un vigneron bourguignon rencontre une vigneronne alsacienne, fille unique viscéralement attachée à son terroir, le devoir puis la passion de mettre en valeur ces vignes révélatrices des lieux qui les ont vu naître est primordial et irrépressible.

Vous le savez, Andrée Trapet est alsacienne, terrienne et vigneronne. Depuis 2002, année où elle décide de poursuivre l’oeuvre de ses parents, elle accompagne inlassablement (après une semaine bien remplie à Gevrey) ses vignes alsaciennes au tempérament et à l’accent bien marqué.

Dès le début, la bio-dynamie est, selon elle, la condition nécessaire et unique à l’épanouissement de ses terroirs et de ses vignes. Rien ne lui fera changer d’avis, rien ne pourra lui faire déroger à cette règle, à sa règle. Pas même les supplications de son mari, pourtant fervent défenseur de cette culture, mais trouvant que là, décidément c’en est trop, «reste en bio», lui souffle-t-il souvent. Pas davantage, les nombreuses heures que nous passons en voiture entre Gevrey et Riquewihr, pour pulvériser une préparation à une date qui nous semble favorable.

Andrée sait tenir le cap avec beaucoup de courage. Elle est, il faut le dire, puissamment aidée par sa maman, dont l’énergie et la volonté débordante ne lui fait reculer devant aucun obstacle.

Pour piloter notre petit chenillard à la direction si récalcitrante ou prendre la pioche lorsque cela devient vraiment nécessaire,(la flore est pourtant si variée!), Hélène est toujours présente.

Nous lui adressons nos plus vifs remerciements, ainsi qu’ une reconnaissance appuyée.

Conscients de la difficulté de ne pas avoir ce don d’ubiquité qui nous permettrait d’être tout à la fois… au Schonenbourg et au Chambertin, il nous faut trouver une solution.

Notre domaine, trop petit pour installer un jeune acquis à notre vision de la vigne, se devait de grandir.

C’est aujourd’hui chose faite. Nous avons la joie d’accompagner quatre grands crus des plus réputés: Sonnenglanz, Schonenbourg, Sporen et Schlossberg, ainsi que de nombreux magnifiques lieux-dits sur les finages de Kientzheim, Ammerschwihr, Riquewihr, Mittelwihr, Zellenberg, Hunawihr et bien entendu Beblenheim.

Bien sûr cette année, il nous fallu, fébrilement mais avec enthousiasme, organiser et préparer l’arrivée de nos nouveaux rejetons, bien sûr, il nous fallu aussi surmonter cette angoisse succédant au doute,saura-t-on seulement les écouter le chant de ces terroirs?

Aujourd’hui, nous ne vous cachons pas que notre plaisir se mesure à l’aune de la dégustation de ces 2006. Hier encore, verre en main….mais cela nous le partagerons bientôt avec vous.

Au plaisir de vous retrouver à Riquewihr.

Terroirs ensoleillés, avez-vous donc une âme qui s’attache à notre âme et la force d’aimer ?
[inspiration...Alphonse de Lamartine]

Content

Contactez nous

Tel:03 80 34 30 40
Fax: 03 80 51 86 34
Email: message@trapet.fr

53 Route de Beaune
21220 Gevrey-Chambertin

Mentions légales | Réalisation : Rouge Cerise