Evoé !*

Aout 2007

Consécration d’une année de labeur, les vendanges,mes soixantièmes cette année, ne sont  pas que pur plaisir et joie inactive.
Pour le vigneron, ce temps fondateur est dense et actif où l’attention et parfois la tension sont souvent à leur paroxysme.
Pour la joyeuse et dynamique équipe de coupeurs, de porteurs et de trieurs, c’est un moment intense où le courage et la persévérance doivent souvent équilibrer la peine et la douleur.
Le troisième jour est souvent le plus dur.
C’est qu’il y en a, des coups de sécateurs à donner! des grappes à porter, des raisins et des baies à trier…
Le soir venu, les reins sont cassés, les doigts sont coupés et meurtris et la tête est vidée à force d’avoir été courbés sur l’ouvrage. Vient alors le dernier jour, ou plutôt la dernière heure du dernier jour, véritable libération où les débordements les plus effrénés ont du mal à être contenus.
Sans doute faut-il voir là une réminiscence des Mystères d’Eleusis ou des Dionysies, où nos ménades déjà mâchurées et armées des raisins les plus colorés viennent chasser le «pôvre» vendangeur.
Pour vaincre la résistance toute relative de sa proie tous les subterfuges lui sont permis: charme, séduction et parfois mème envoutement…
Ce combat inégal exorcise la nostalgie future d’un heureux moment passé ensemble.
Ce moment sensuel, inspiré et fougueux représente la dissolution de l’individuel dans le tout de la nature.
Ce temps débridé où tout est permis, est le soubassement du stable, de l’ordonné et du rationnel, qui est le propre du génie occidental.

«La joyeuse Bourgogne, qui célèbre les fêtes de la Vie, a aussi sa fête de la Nature: les vendanges sont ses grands jours. L’été torride apaise ses ardeurs. L’automne s’en vient. Les pampres de la vigne ont de belles teintes vineuses, qui semblent mettre sur le vignoble les pourpres reflets de la coupe de vin.»
Gaston Roupnel, La Bourgogne 1936

*Évoé: « courage, mon fils ! »
cri poussé par les ménades pour rappeler les triomphes de Bacchus sur les Géants.

Content

Contactez nous

Tel:03 80 34 30 40
Fax: 03 80 51 86 34
Email: message@trapet.fr

53 Route de Beaune
21220 Gevrey-Chambertin

Mentions légales | Réalisation : Rouge Cerise